SESSION DE DIALOGUE OUVERT : “Démystifier la LDN avec des contributions de la société civile”

ods

La société civile a contribué lors de la session de dialogue ouvert du jeudi 15 octobre sur “Démystifier la LDN avec les contributions de la société civile”, à donner corps à un concept et fourni une réponse à l’objectif de neutralité en matière de dégradation des terres.

Des réponses de bonnes pratiques provenant des régions comme la restauration des terres, l’agriculture durable et la foresterie qui peuvent être inscrits au niveau de deux des trois indicateurs identifiés:

– les superficies sous gestion durable,

– la productivité des terres,

Ce qui doit davantage être relevé ce sont les chiffres qui se cachent derrière les efforts que mène la société civile dans la lutte contre la désertification et la gestion durable des terres.

Il est certain que toutes ces expériences qualitativement appréciables et ces initiatives développées par la société civile offrent un champ d’action et d’interaction continue avec les chercheurs, les étudiants, les gouvernements et autres pour développer des données fiables liés à l’objectif neutralité de dégradation des terres.

A ce niveau, les données et les indicateurs sont importants et la société civile a besoin d’être familiarisé avec ceux-ci parce qu’il nous faut valoriser quantitativement notre travail dans tous les segments de la Convention, en particulier quand il s’agit du partage des bonnes pratiques mais aussi des contributions pays pour l’objectif de LDN.

Cela pousse à faire un parallélisme avec les contributions prévues et déterminées au niveau national pour ce qui concerne la Convention Climat où tous les secteurs potentiellement émetteurs et de réduction sont explorés. Il doit en être de même pour les contributions pays à l’objectif de neutralité dégradation des terres où tous les secteurs potentiels de récupération de terre doivent considérer.

A ce moment nous pourrons plus aisément percevoir la synergie naturelle et réelle entre les conventions. La société civile partant de ce qui a été partagé ici, s’est inscrite dans cette voie pour mieux matérialiser les concepts et montrer qu’en agrégeant des initiatives particulièrement en milieu local on perçoit davantage l’impact des efforts des acteurs de la société civile dans le développement durable.

Emmanuel Seck, Programme Manager, ENDA Energy

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s